Translate

lundi 7 juillet 2008

on a frôlé la mort

Ça prend 20 minutes de chez nous à notre camping, mais c'est toute des p'tits rang de campagne. Moi habituellement j,ai le pied pesant mais dans les p'tites routes de même je suis mémère, surtout le soir, je peux rouler 20km/h en dessous de la limite!
Habituellement c'est Éric qui conduit, il a pas peur et peut aller un peu plus vite.
On est parti du camping vers 16h15 dimanche et comme il avait déjà 3 bières de pris j'ai dis que je conduierait mais de pas m'achaler avec son "va plus vite!" Il a dit ok, on est pas pressé anyway c'est dimanche et il fait beau!
Alors on pacte le stock et les p'tits et on part. Tu train va loin!!!
Le dernier rang avant chez vous a beaucoup de courbes et le chemin est pas large. Même si la vitesse est 80, moi je roule 70-75 max. Un moment donné, tout en jasant, je vois tu pas sortir du bout de la courbe un p'tit char rouge genre Volks qui s'en vient vite, euh non… TRÈS vite et il prend sa courbe vraiment par en dedans ce qui signifie de mon bord. En quelques fractions de secondes il peut s'en passer des choses. Là on arrête de parler et tout va comme au ralentit mais vite en même temps. L'auto s'en vient…vite… de plus en plus dans MA voie, puis face à moi. J'ai plus de cerveau, je ne réfléchit plus, j'entend rien mais vois tout. Tout le sang que j'ai dans le corp se fige et seuls mes muscles dans les bras et les mains ont le réflexe de bifurquer le volant vers la droite. Mes 2 roues de droite sont à 2 pouces du fossé (très creux). La voiture rouge s'en vient à toute allure. ZZZZZZZZZZOOOOUUUMMMMM! On l'a échappé belle, je me demande encore comment j'ai pu réussir à éviter et la voirure rouge et le fossé!!!

Là on se regarde. Je freine, mon sang se remet à circuler. J'en tremble tellement, je dois arrêter sur le bors de la route pour me calmer. Et là chéri et moi on se regarde et on part!!! Et si…
- c'était lui qui avait conduit, on aurait fait un face à face assuré, Éric aurait roulé plus vite et il avait un peu bu
- j'avais pas eu ce réflexe, je serais probablement morte…peut-être David aussi qui était derrière moi… peut-être Valérie aussi qui était derrière David. Ariane aurait p-ê survécu. Mais le jeune chauffard (car c'était finalement un ti-jeune dans une rabbit 1990 genre… Éric a pu le voir) lui? Chéri dit que s'il avait pas été mort par l'accident, il l'aurait tué lui-même!

Non mais arrivée à la maison 10 minutes plus tard, je tremblais encore! J'ai détaché mes enfants de la voiture un par un et je leur ai fait un gros câlin chacun. La vie ne tient qu'à un fil.
Ça m'est déjà arrivé d'avoir peur à un accident en voiture, mais avoir la chienne comme ça je me souviens pas. Hier après-midi, un ange nous a sauvé. J'ai décidément un ange qui veille sur moi et ma famille.

5 commentaires:

corinne a dit...

ouf ! quelle panique ! ou plutôt quel sang froid tu as eu ! on ne sait jamais commet on va réagir dans ces cas là, mais toi, tu as super bien réagi ! bravo Guylaine et merci à ton ange gardien !
frenchie

Kawi a dit...

Sa fait réfléchir des moments comme ça!

Melasol a dit...

j'en ai la chair de poule... merci la vie !!!

¤*¤Marinette¤*¤ a dit...

rhoooo la la je comprend ce que tu as pu ressentir ayant eu un accident de la route il y a quelques années de cela
la vie ne tient parfois qu'à un fil comme on dit
bisous

Charlotte a dit...

Moi aussi je crois que ce sont des anges qui nous font éviter des accidents comme ça !!!