Translate

mercredi 18 juillet 2007

ombre dans nos vacances

Et oui, comme 50% des Québécois nous sommes en vacances! Très beau temps à date!

Mais dans notre univers il y a une grosse ombre. Et ça s'appelle Guy Paradis c't'affaire là. Une poisse. Le démon qui est entré dans notre vie.
Un conard qui ne vaut pas la peine qu'on s'y attarde. Pourtant, on arrête pas d'y penser, il s'est incrusté dans nos pensées. Jour et nuit il nous fait tourner le sang.

Ce T de C est l'acheteur de notre tente-roulotte. Et oui, dès la 1ere fois que je l'ai vu je le haissais, un sentiment dont j'ignorais la source. Maintenant je la connais! Ce personnage, angoissé et méfiant au plus haut point m'irrisse le poils sur les bras, me fait grincer des dents. Comment quelqu'un peut-il être si misérable et pourtant récolter tout ce qu'il veut? Des valeurs superficielles telles l'argent et le pouvoir. Voilà ce qu'un abrutit de Guy Paradis est capable de récolter de la misère des pauvres gens.

Ne vendez jamais rien à ce type. Vous serez pris avec pour le restant de vos jours. Milimètre par milimètre il inspectera le bien acheté et au moindre petit défaut, vous menacera une fois de plus et voudra vous soutirer de l'argent. Et soyez sans crainte, il mettra ses menaces à exécutions. C'est une habitué des petites créances. Son livre de chevet est le code civil!
Alors voilà, nous avons eu le malheur d'ignorer 4 petites fissures sur le toit de la tente-roulotte. Alors on est foutu, les papiers disant "vendu telle que vu, bla bla bla" sont de la foutaise pour lui. Un juge décidera s'ils sont vable ou non. À moins de lui cracher 500$. Non mais merde, certaines personnes en ont du temps à perdre. C'en est rendu du harcèlement.
je voulais me battre, les ragument en ma faveur je les ai tous. J'ai même rencontré un avocat, un vrai. Je pourrais me battre. Mais en bout de ligne serai-je débarassé de lui, perdante ou gagnante? NON. La loi est ainsi faite. Des égoistes comme Guy Paradis ont la loi de leur côté. N'importe qui peut accuser n,importe qui, avace ou sans papiers. Alors m,actionnera-t-il en justice s'il fait une crevaison le mois prochain? Probable. Il n,a absolument rien à perdre, tout à gagner. Pourquoi ne pas essayer? Sans parole, sans pudeur, cet infâme être est à nos trousses.
Je bat en retraite. Il l'aura son 500$... mais il devra tout de même signer un constat me libérant de toute responsabilité, présente, passée et ou future concernant le bien vendu. De plus il devra promettre de ne plus nous contacter, d'oublier qu'on existe. Voilà. C'est ce que je ferai.
Je ne dormirai pas nécessairement mieux, mais l'histoire risque de trainer moins longtemps.
Pensez-vous que lui livrer 500$ en sous noirs dans son entrée pourrait me mener en justice??? Hihihihi. Dans mes rêves c'est ce que je ferai. Pa sen vrai. Guy Paradis, résident à Blainville est un conard. Prenez le en considération, soyez avertis. Traquez cette bête!

1 commentaire:

Claudine a dit...

C'est pas le fun ça.


Moi je le ferai, tu as droit de le payer en sous noirs.

Je connais quelqu'un qui a déjà fait ça.


Imagine son visage hiiiiiiiiiiiii